Conférence générale de l’AIEA : L’AMSSNuR compte promouvoir la coopération africaine

L’Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques (AMSSNuR) a annoncé qu’elle contribue aux travaux de la 64-ème Conférence générale de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), avec notamment comme ambition de promouvoir la coopération africaine dans les domaines de la sûreté et de la sécurité nucléaires et radiologiques.

Dans un communiqué, l’AMSSNuR affirme qu’à travers sa participation à cette conférence (21 au 25 septembre), qui intervient en application des hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI prônant une approche proactive et multidimensionnelle de la coopération régionale et internationale, elle compte promouvoir la coopération africaine dans les domaines de la sûreté et de la sécurité nucléaires et radiologiques, d’une part, et partager ses expériences et bonnes pratiques, d’autre part, et ce à travers le Forum des organismes de réglementation nucléaire en Afrique (FNRBA), présidé par son directeur général, Khammar Mrabit.

La participation d’AMSSNuR à cette conférence aura lieu à distance en raison des restrictions de déplacement dues à la situation pandémique mondiale liée à la Covid-19, note le communiqué, ajoutant qu’elle vise à renforcer sa coopération africaine et internationale qui constitue un mécanisme stratégique important pour contribuer à matérialiser la vision éclairée du Souverain.

Dans ce cadre, M. Mrabit présentera, durant un événement parallèle organisé par la Mission permanente du Royaume du Maroc à Vienne, en partenariat avec l’AIEA, l’expérience marocaine dans la lutte et le contrôle radiologique du cancer du col de l’utérus et le rôle de l’AMSSNuR dans ce domaine en tant qu’autorité réglementaire.


Au cours d’un deuxième événement parallèle, M. Mrabit exposera, en tant que président du réseau FNRBA, le rôle et les responsabilités dudit réseau dans le renforcement de la sûreté et de la sécurité nucléaires et radiologiques sur le continent africain.

L’AMSSNuR, qui prend part aux travaux de la Conférence générale de l’AIEA pour la 4-ème année consécutive, préside actuellement deux réseaux très importants, à savoir le FNRBA et iNET-EPR, qui a un caractère international et dont l’objectif est la formation théorique et pratique pour la préparation et la conduite des situations d’urgence nucléaires et radiologiques.

Le FNRBA est, actuellement, composé de 34 organismes réglementaires appartenant à 34 Etats membres de l’AIEA, dont l’objectif principal est de promouvoir la sûreté et la sécurité nucléaires et radiologiques par le partage des connaissances et l’échange des expériences et des leçons apprises en sûreté et sécurité nucléaires et radiologiques.

Cette 64-ème édition de la Conférence générale de l’AIEA est présidée, pour la première fois dans l’histoire de l’AIEA, par le Royaume du Maroc, représenté M. Azzeddine Farhane, ambassadeur et représentant permanent du Royaume auprès des organisations internationales à Vienne, dont l’AIEA, rappelle-t-on.