A LA UNEEnvironnementSanté

COP26 : Le Maroc et 49 autres pays s’engagent à développer des systèmes de santé résilients

Un groupe de 50 pays, dont le Maroc, s’est engagé mardi à développer des systèmes de santé résilients et à faible émission de carbone, lors de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique à Glasgow (COP26).

Ces engagements ont été pris dans le cadre du programme de santé de la COP26, un partenariat entre le gouvernement britannique, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les champions du climat de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et des groupes de santé.

Quarante-cinq de ces pays se sont également engagés à transformer leurs systèmes de santé pour qu’ils soient plus durables et à faible émission de carbone, alors que quatorze d’entre eux ont fixé 2050 comme date butoir pour atteindre des émissions nettes de carbone nulles.

→ Lire aussi : COP26: une crise économique majeure guette les pays les plus vulnérables

« L’avenir de la santé doit reposer sur des systèmes de santé résilients aux impacts des épidémies, des pandémies et autres urgences, mais aussi aux impacts du changement climatique », a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, à cette occasion.

Selon lui, les systèmes de santé doivent également faire partie de la solution, en réduisant les émissions de carbone.

‘’Nous saluons les pays qui se sont engagés à mettre en place des systèmes de santé résilients au climat et à faible émission de carbone, et nous espérons en voir beaucoup d’autres suivre leur exemple dans un avenir proche’’, a-t-il dit.

En plus des engagements nationaux, 54 institutions de 21 pays représentant plus de 14.000 hôpitaux et centres de santé ont rejoint le programme de la CCNUCC et se sont engagées à atteindre la neutralité carbone.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page