A LA UNEEnvironnement

COP26: une crise économique majeure guette les pays les plus vulnérables

Les pays vulnérables face aux conséquences du réchauffement climatique risque de voir leur PIB par habitant chuter de plus de 80%, selon un rapport publié, lundi, par une ONG britannique à l’occasion de la COP26.

Sur les 65 pays étudiés, tous membres des groupes représentant à la COP les pays pauvres et les petites îles menacées, la chute médiane du PIB par habitant serait de 19,6% en 2050 sur la trajectoire actuelle de réchauffement, et de 63,9% à la fin du siècle, fait savoir l’ONG.

→ Lire aussi : COP26 : Pékin sombre sous un nuage de pollution

Dans le meilleur scénario où la planète arrive à respecter l’accord de Paris en maintenant le réchauffement à +1,5°C par rapport à l’ère pré-industrielle, ces chiffres passeraient à 13,1% de chute du PIB en 2050 et 33,1% en 2100.

Toutefois, pour 6 des 10 pays les plus affectés cette baisse dépasserait 80% à la fin du siècle dans le pire des scénarios. Et 20% en 2050 dans le meilleur cas, précise l’ONG, notant que huit de ces dix pays sont situés en Afrique et deux en Amérique du Sud. L’évaluation a été réalisée sur la base d’un modèle économétrique mettant en relation croissance et augmentation des températures, utilisé dans de précédentes études publiées par la prestigieuse revue Nature.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page