Coronavirus: le point sur la pandémie

pandémie

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

La région parisienne et huit autres métropoles françaises s’apprêtent à vivre une dernière soirée de liberté avant l’entrée en vigueur de couvre-feux, à partir de samedi, alors que plus de 30.000 cas positifs ont été détectés dans le pays en 24 heures, un record.

L’épidémie de Covid-19 continue à se diffuser “des plus jeunes vers les plus âgés”, observe vendredi Santé publique France, jugeant cette évolution “très préoccupante”.

Plus de 1,1 million de décès dus au nouveau coronavirus ont été officiellement recensés dans le monde, selon un comptage réalisé par l’AFP à partir de sources officielles vendredi à 15H00 GMT.


Au total, au moins 1.100.056 morts, pour 38.997.267 cas, ont été déclarées. Près d’un décès sur cinq a eu lieu aux États-Unis, pays le plus endeuillé au monde avec 217.798 morts pour 7.985.356 cas.

Parallèlement, plus de 400.000 nouveaux cas de contaminations par le Covid-19 ont été répertoriés dans le monde sur la seule journée de jeudi, un record selon le décompte de l’AFP.

Le nombre de nouvelles personnes contaminées par le coronavirus SARS-CoV-2 a continué de grimper cette semaine en Europe, avec une hausse de +44% par rapport à la semaine précédente, mais a diminué en Amérique latine, au Moyen-Orient et Asie, selon un décompte de l’AFP réalisé à partir de données officielles.

Cafés et restaurants fermeront en Belgique à partir de lundi pour quatre semaines, a annoncé à la chaîne RTBF le ministre de la Mobilité Georges Gilkinet à la sortie d’une réunion de crise du gouvernement.


Jusqu’à présent la fermeture des cafés ne concernait dans le pays que la région de Bruxelles. La mesure est étendue à tout le pays et concerne également les restaurants.

Le secteur des pubs se trouve en première ligne des mesures sanitaires au Royaume-Uni face à la pandémie de coronavirus, et de nouvelles restrictions entrent en vigueur samedi à Londres avec l’interdiction de socialiser en intérieur avec des personnes extérieures à son foyer.

La chaîne de pubs Wetherspoon voyait son action plonger de 18% vendredi en Bourse après avoir dévoilé des recettes diminuées d’un tiers sur son exercice achevé fin juillet. Elle encaisse aussi sa première perte en 36 ans à cause de la fermeture imposée aux restaurants et bars entre la fin mars et début juillet à cause de la pandémie.

En voulant rendre obligatoire le téléchargement d’une application de traçage pour freiner l’épidémie de Covid-19, mesure inédite en Europe, le gouvernement portugais a provoqué un tollé.


“Je déteste être autoritaire, mais nous devons contrôler cette pandémie”, s’est défendu le chef du gouvernement, le socialiste Antonio Costa. Cette décision a provoqué une avalanche de critiques notamment parmi les associations de défense des droits.

Les laboratoires américains Pfizer et Moderna prévoient de demander l’autorisation de leurs vaccins d’ici fin novembre aux Etats-Unis, ce qui marquerait un record de vitesse pour le développement d’un vaccin.

Mais le lancement éventuel de la vaccination d’ici le Nouvel an sera trop limité pour contenir à lui seul l’épidémie, qui en est à son troisième rebond aux Etats-Unis, avec une hausse alarmante des contaminations, des hospitalisations et des décès.

Avec AFP