A LA UNECoronavirus

Covid-19: le variant Omicron devient majoritaire en France

Selon Santé publique France, le variant Omicron du Covid-19 a pris le pas sur la souche Delta et représente désormais près de deux contaminations sur trois en France.

« 62,4% des tests criblés montraient un profil compatible avec le variant Omicron » au début de la dernière semaine de l’année, contre 15% la précédente, constate l’agence publique dans sa dernière enquête hebdomadaire, publiée jeudi soir.

Cette « progression importante » était attendue, car le variant, détecté en France au début du mois de décembre, est particulièrement contagieux et était déjà devenu majoritaire dans d’autres pays européens comme le Royaume-Uni et le Portugal.

Il a contribué à la flambée actuelle des cas. Jeudi et pour la deuxième journée consécutive, la France a dépassé de nouveau, le seuil des 200.000 nouvelles contaminations.

→ Lire aussi : France/Covid: le seuil des 200.000 nouveaux cas dépassé pour le 2è jour consécutif

Au total, les hôpitaux français accueillent 18.321 patients Covid dont 1.922 nouveaux admis uniquement entre mercredi et jeudi, et plus de 3.500 malades en soins critiques.

Pour faire face à cette situation qualifiée de « raz de marée » par le gouvernement, et dans la perspective d’éviter qu’elle se traduit par un afflux trop important de patients à l’hôpital, plusieurs préfectures ont rétabli le port du masque en extérieur dont la capitale Paris, et limité les festivités pour le 31 décembre, en plus des mesures décidées à l’échelle nationale.

Toutefois, l’exécutif mise tout particulièrement sur la vaccination pour résister à la flambée épidémique actuelle et compte transformer le pass sanitaire en pass vaccinal à partir du 15 janvier prochain.

Dans le pays, 52.891.873 personnes ont reçu au moins une injection, soit 78,4 % de la population totale, tandis que 51.740.923 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet, soit 76,7 % de la population totale et 24.119.798 ont reçu une dose de rappel depuis l’ouverture de la campagne vaccinale, selon le bilan de la Direction générale de la santé.

L’épidémie a fait au total 123.552 morts en France.

(Avec MAP)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page