Covid-19: L’Indonésie préfère vacciner la population jeune et active en premier

vaccin

Les autorités indonésiennes préfèrent vacciner la population jeune et active en premier de manière à obtenir une immunité de groupe, alors que la Covid-19 continue de sévir dangereusement dans le plus grand archipel du monde, relève lundi des médias locaux.

“Notre objectif est l’immunité de groupe. (…) Une fois le groupe de population le plus actif et le plus exposé, à savoir les 18 à 59 ans, vacciné, il servira de rempart pour protéger les autres groupes. Ce serait moins efficace si nous utilisions notre nombre limité de vaccins pour vacciner les personnes âgées, alors qu’elles sont moins exposées”, a déclaré Amin Soebandrio, directeur de l’Institut Eijkman de biologie moléculaire à Jakarta.

Ce plan de vaccination sera extrêmement ciblé sur les potentiels super-propagateurs de la Covid-19. Sur les îles de Java et Bali, où il a été découvert que les agents de santé représentaient 60% des cas positifs, 1,2 million de doses de vaccin seront ainsi mises à disposition pour ces derniers.

Au total, le gouvernement indonésien s’est fixé comme objectif d’écouler 246 millions de doses de vaccins afin d’atteindre cette immunité de groupe. Il s’agit du nombre de doses nécessaires pour toucher 67% des 18-59 ans, soit 107 millions de personnes (40% de la population totale). Toutefois, l’immunité collective ne peut se faire, selon les spécialistes, qu’avec l’immunisation de 60 à 72% de la population d’un pays.

L’Indonésie avait, par ailleurs, reçu en début de décembre une première livraison de 1,2 million de doses du vaccin contre la Covid-19 fabriqué par le groupe chinois Sinovac, alors qu’une livraison de 1,8 million de doses supplémentaires est attendue le mois prochain.


( Avec MAP )