A LA UNESociété

Crash du Vol MH17: les familles des victimes réclament justice à la Russie

Les familles des personnes tuées dans le crash du vol MH17, abattu en 2014 au-dessus de l’Ukraine, ont réclamé justice à la Russie, en témoignant lundi dans le procès de quatre suspects jugés aux Pays-Bas par contumace.

Le Boeing 777 de la compagnie Malaysian Airlines, parti d’Amsterdam pour Kuala Lumpur le 17 juillet 2014, avait été abattu au-dessus de la zone de conflit armé avec les séparatistes pro-russes dans l’Est de l’Ukraine. Les 298 personnes à bord, parmi lesquelles 196 Néerlandais, avaient été tuées.

Des proches de victimes ont expliqué aux juges ne pouvoir faire vraiment leur deuil tant que les responsables ne seraient pas jugés.

→ Lire aussi : Crash d’hélicoptère au large de la Californie: décès des 5 disparus

L’équipe internationale d’enquêteurs, dirigée par les Pays-Bas, a établi, en 2018, que l’avion avait été abattu par un missile BUK provenant de la 53e brigade antiaérienne russe basée à Koursk (Sud-Ouest).

Les Pays-Bas et l’Australie ont ouvertement accusé la Russie de la mort de ses ressortissants, tandis que Moscou a de son côté nié toute implication dans le crash et a rejeté la faute sur Kiev.

Environ 90 proches des victimes, tant néerlandaises qu’australiennes ou malaisiennes, doivent s’exprimer devant le tribunal les jours prochains.

Le 22 septembre 2022 a été retenue, par le juge principal, Hendrik Steenhuis, comme date possible pour le verdict, en donnant également d’autres dates en novembre et décembre de cette année-là.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page