CSMD : L’AMPCC appelle à doter les régions des ressources humaines et matérielles adéquates

AMPCC
AMPCC

Le président de l’Association marocaine des présidents des conseils communaux (AMPCC), Mohamed Boudra a appelé, mardi à Rabat, à doter les régions des ressources humaines et matérielles adéquates à même de leur permettre de tirer profit de toutes leurs potentialités.

Les régions du Royaume regorgent de potentialités importantes d’investissement et de développement, mais ne sont pas exploitées convenablement, puisque les collectivités locales et les régions manquent de ressources humaines et financières adéquates, a indiqué M Boudra dans une déclaration à la presse à l’issue d’une réunion avec la Commission Spéciale sur le Modèle de Développement (CSMD), présidée par M. Chakib Benmoussa, dans le cadre des séances d’écoute des partis politiques et des syndicats.

Pour l’AMPCC, le nouveau modèle de développement doit reposer sur la construction du Maroc des régions et le renforcement de la régionalisation avancée, puisique la centralisation adoptée depuis l’indépendance n’a pas donné les résultats escomptés.

→ Lire aussi : CSMD : Séance d’écoute avec les représentants de l’UC

La CSMD avait décidé, le 24 décembre dernier, de procéder à l’écoute des institutions et des forces vives de la nation incluant les partis politiques, les syndicats, le secteur privé et les associations et ce, dans un esprit d’ouverture et de construction commune.


Cette écoute large et ouverte vise à recueillir les contributions et les avis des parties sollicitées en vue de l’élaboration d’un modèle de développement, avait indiqué la Commission.

Dans cette même logique de participation et d’inclusion, la CSMD avait fait savoir qu’elle mettra en place une plateforme digitale permettant de recevoir et de collecter les contributions et les idées soumises par les citoyens, afin d’enrichir le débat et de partager les expériences et les réflexions.

La Commission organisera également une série de réunions de terrain pour écouter les citoyens et les différentes composantes de la société marocaine dans l’optique de consolider l’esprit d’interaction et d’ouverture qui caractérise son travail.