A LA UNEMaroc

Dakhla-Oued Eddahab, première étape d’un processus consultatif envisagé par le ministère de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille

La ministre de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille, Aawatif Hayar, a annoncé, jeudi à Dakhla, que la région de Dakhla-Oued Eddahab sera la première étape d’une série de rencontres de concertation, envisagées par son département en perspective de l’élaboration de la Stratégie du pôle social 2021-2026.

« Dans le cadre de l’élaboration de la Stratégie du pôle social 2021-2026, le ministère envisage l’organisation de rencontres de concertation avec les différents acteurs territoriaux au niveau des régions, et Dakhla-Oued Eddahab sera la première étape de ce processus consultatif », a affirmé Mme Hayar lors de la séance inaugurale du 1er Forum MD Sahara, une initiative du groupe Media « Maroc Diplomatique ».

Cette action vise essentiellement l’adhésion totale et entière à la dynamique économique que connaît la ville de Dakhla et la région tout entière, de même que ce choix entend le renforcement de l’ouverture diplomatique visant à renforcer les opportunités et programmes de développement, de protection sociale et d’intégration économique, et ce moyennant la conclusion de partenariats avec des instances relevant des pays amis et frères consulairement représentés dans la région, a ajouté la ministre.

Dans cette démarche, a souligné Mme Hayar, il s’agira de tenir compte du cachet local et de la dimension régionale et de les incorporer dans la perception et la Stratégie du ministère en lien avec la solidarité, le développement humain, l’intégration sociale et la promotion de la culture de parité et la protection de la famille, avec tout ce que ce vocable agrège comme « significations, missions et aspirations ».

→Lire aussi : La diversification de l’offre de formation dans les provinces du Sud revêt un intérêt particulier

Selon la ministre, le lancement de ces consultations intervient dans un contexte national marqué par l’opérationnalisation du Nouveau modèle de développement basé, entre autres, sur le renforcement de la place des « secteurs territoriaux », comme étant un vecteur principal dans l’élaboration et la mise en oeuvre des politiques publiques. Et de poursuivre que ces consultations serviront de plateforme pour approfondir le débat et échanger les vues avec les acteurs au niveau territorial afin qu’ils puissent apporter leur pierre à l’élaboration d’une nouvelle vision encadrant l’intervention du ministère et centrée sur la famille comme levier du développement social intégré et durable.

En outre, cette vision devra aussi asseoir les bases d’une nouvelle ingénierie sociale en mesure de donner lieu à une nouvelle génération de services adaptés aux besoins des citoyens, a encore dit la ministre. En plus concret, il sera question de prioriser la digitalisation comme instrument et outil propre à améliorer les mécanismes de ciblage et à optimiser l’efficacité et l’efficience des actions entreprises dans le domaine social à tous les niveaux, notamment les volets inhérents à la formation, à la bonne gouvernance et à la facilitation de l’accès à l’information.

Les travaux de la première édition du Forum MD Sahara se tiennent sous le thème « les provinces du Sud: grandes ouvertures diplomatiques et nouvelles voies de développement ».

Cet événement annuel se propose de réunir des intervenants prestigieux, officiels, décisionnaires, analystes et experts en présence d’un public pertinent, autour de thématiques ayant essentiellement trait au développement des provinces du Sud et à leur rôle de hub africain et de porte sur le monde, selon les organisateurs.

Avec Map

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page