Donald Trump salue l’exportation au Maroc de la viande de volaille américaine

Donald Trump salue l’exportation au Maroc de la viande de volaille américaine

Le président américain, Donald Trump, a déclaré lors de la 100ème convention annuelle de la fédération américaine du Farm Bureau, le 14 janvier 2019, que trois pays avaient ouvert leurs marchés aux nouvelles exportations américaines.

«L'Inde et le Maroc ont ouvert leurs marchés à nos exportations de volaille. Nous faisons tellement pour eux, c’est incroyable », a déclaré Trump. « Le Japon a ouvert son marché aux exportations américaines de pommes de terre de l'Idaho et d'agneau du grand État du Texas », a-t-il ajouté.

→Lire aussi : M. Akhannouch plaide pour une stricte traçabilité de la commercialisation des fientes de volailles

« L'Argentine avait besoin de quelque chose. J'ai dit : «Vous devez ouvrir le marché au porc», puis ils ont répondu : «D'accord» J'ai dit : «Pourquoi ne l'aviez-vous pas fait avant?» Ils ont répondu : «Personne ne nous a jamais demandé». Vous seriez surpris. « Personne ne nous a jamais demandé », a déclaré le président américain.

L’accord sur la volaille annule, à cet effet, l’interdiction précédente imposée par le Maroc à la volaille américaine pour des «raisons de sécurité alimentaire».

Les Etats-Unis sont le deuxième exportateur mondial de volaille, avec des ventes mondiales de viande de volaille et de produits assimilés de 4,3 milliards de dollars l’an dernier.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :