El Khalfi appelle à l’activation des instances consultatives régionales chargées de la jeunesse

El Khalfi appelle à l’activation des instances consultatives régionales chargées de la jeunesse

Le ministre délégué chargé des relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a appelé vendredi à l'activation des instances consultatives chargées de la jeunesse sur le plan des régions afin d'apporter des réponses aux questions et préoccupations de cette importante frange de la société.

Intervenant à l'ouverture de la première rencontre régionale "débats des jeunes" organisée par l'Association Jeunes du 21ème siècle sous le thème "les jeunes d'aujourd'hui, quelle société pour demain?", le ministre a souligné que l'opérationnalisation de l'instance consultative chargée de la jeunesse permettra aux collectivités territoriales de faire face aux défis relatifs à l'emploi, à la formation et à l'implication des jeunes dans le processus de prise de décision, dans l'optique de faire de ceux-ci un acteur actif dans la gestion de la chose publique.

Conformément aux dispositions de la loi organique relative aux régions, les instances consultatives représentent un levier de la démocratie participative ainsi qu'un mécanisme participatif efficace de dialogue et de concertation, a-t-il fait valoir.

→ Lire aussi : Jeunesse: Début des travaux de la 4è réunion du groupe de travail mixte Maroc-CCG

À cette occasion, le président de la région Rabat-Salé-Kénitra, Abdessamad Sekkal, a indiqué que le Conseil régional a accordé une importance toute particulière à ce chantier. Il a à cet égard mis l'accent sur le rôle de l'instance consultative chargée de la jeunesse dans l'implication des jeunes de la région dans l’élaboration et le suivi des programmes de développement à travers notamment la tenue de rencontres et de tables rondes dans ce sens.

M. Sekkal a d'autre part mis en exergue l'action du conseil régional en matière de promotion de l’emploi et de la formation, précisant qu'un budget de 80 millions de dirhams a été mobilisé dans le cadre du Programme de développement régional au profit des jeunes porteurs de projets. Cette initiative, lancée en partenariat avec l'Agence nationale de promotion des emplois et des compétences (ANAPEC) et la Fondation Mohammed V pour la solidarité, entre dans sa deuxième phase et s'étale jusqu'en 2021, a-t-il ajouté.

Initiée par l'Association Jeunes du 21ème siècle, la rencontre "Débats des jeunes" a pour objectif de servir de cadre de débat et de concertation avec les acteurs politiques et économiques des 12 régions du Royaume autour des enjeux et des préoccupations de la jeunesse marocaine, et du rôle de la démocratie participative dans la concrétisation des stratégies régionales en matière de l'emploi et de la formation.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :