Etat d’urgence sanitaire: Les autorités publiques procéderont à la fermeture des quartiers qui constitueraient de nouveaux foyers d’infection

Etat d’urgence sanitaire

Le ministère de l’Intérieur a annoncé, lundi, que suite à l’observation du non engagement de certains vis-à-vis des orientations de prévention adoptées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, les autorités publiques procéderont à la fermeture des quartiers qui constitueraient de nouveaux foyers d’infection, en ce sens qu’ils seront bouclés, les mesures de contrôle renforcées et les entrées et sorties fermées comme ce fut le cas dimanche à Tanger, où plusieurs quartiers ont été fermés.

Dans un communiqué, le ministère rappelle que les autorités publiques ont fermé, dans certaines régions, toute unité de production, de service ou de tourisme qui n’avait pas veillé au respect des règles du protocole sanitaire en vigueur. Le ministère souligne que, sur la base du suivi quotidien du niveau du respect des orientations préventives adoptées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, et eu égard au développement de la situation épidémiologique dans notre pays en période estivale, un manque d’application a été observé chez certains à travers des comportements irresponsables portant atteinte aux mesures préventives et sanitaires annoncées par les autorités publiques.

Celles-ci, prévient le communiqué, ne toléreront aucune légèreté dans le respect des mesures préventives adoptées, sous peine d’appliquer les dispositions répressives à l’encontre de toute personne qui violerait les règles établies.

Compte tenu du fait que la menace est toujours présente et continue, les autorités publiques insistent sur la nécessité du strict respect de toutes les mesures préventives adoptées par les autorités sanitaires de la part des employeurs et des chefs des institutions administratives, ainsi que des citoyens et des citoyennes, conclut le communiqué.