A LA UNECoronavirus

Europol fait état d’une forte hausse des fraudes en ligne pendant la pandémie

L’agence européenne de police criminelle « Europol » a fait état, jeudi, d’une forte hausse des fraudes en ligne pendant la pandémie de Covid-19, qui a « considérablement favorisé le développement d’un certain nombre de cybermenaces ».

« Les criminels n’ont pas tardé à abuser des circonstances actuelles pour augmenter leurs profits », a averti Europol à l’occasion de la publication de son rapport annuel sur la cybercriminalité.

Profitant du télétravail, les escrocs « ont abusé des craintes liées au Covid-19 et de la recherche infructueuse de remèdes en ligne pour escroquer les victimes ou accéder à leurs comptes bancaires », relève la même source.

L’augmentation des achats en ligne a attiré plus de fraudeurs, ajoute Europol, notant que cette situation « a entraîné des défis importants pour les enquêtes sur les activités criminelles et la protection des victimes d’actes criminels ».

→ Lire aussi : Le PE pour des capacités européennes de cyberdéfense communes

Selon l’agence, « les criminels proposent des biens et reçoivent des paiements sans livraison, escroquent les boutiques en ligne ayant des mesures de sécurité faibles ou utilisent les services de livraison comme leurres de phishing (hameçonnage) ».

Europol insiste sur la nécessité d’intensifier les efforts pour lutter contre ces menaces et augmenter le niveau de protection en termes de cybersécurité.

« La sensibilisation et la prévention sont des éléments clés pour réduire l’efficacité des cyberattaques et d’autres activités criminelles cybernétiques », ajoute-t-on.

D’après Eurostat, le dark web continue d’être le principal marché pour les activités illicites en ligne, malgré les récents coups de filet des forces de l’ordre dans le monde entier, tandis que les crypto-monnaies comme Bitcoin et Monero restent la forme de paiement privilégiée par les criminels sur cette version parallèle d’Internet.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page