Examen à Amman des obstacles techniques au commerce des produits textiles entre les pays partenaires de l’Accord d’Agadir

L’Unité technique de l’Accord d’Agadir (ATU) a tenu, récemment à son siège à Amman, la deuxième réunion du groupe de travail chargé de l’harmonisation des procédures d’évaluation, de la conformité, des caractéristiques et des réglementations techniques relatives aux produits textiles et vêtements prêts à porter.

Cette réunion (6-7 décembre) intervient dans le cadre de la mise en place d’un cadre institutionnel, une structure permanente au profit des pays partenaires de l’Accord d’Agadir (Jordanie, Maroc, Egypte et Tunisie) en vue d’harmoniser les législations techniques, les caractéristiques et les procédures d’évaluation de la conformité et ce, dans l’objectif d’aplanir les obstacles techniques qui se dressement devant le commerce entre les pays partenaires de l’Accord, indique jeudi un communiqué de l’ATU.

Lors de cette réunion, il a été procédé notamment à l’achèvement de la structure organisationnelle du groupe de travail chargé du textile et des vêtements prêts à porter ainsi qu’à la révision du plan d’action 2017, avant de soumettre les documents y afférent à la deuxième réunion du Comité de coordination du programme de renforcement de l’infrastructure de la qualité au niveau des pays signataires de l’Accord, prévue la semaine prochaine à Amman, souligne le communiqué.

L’accent a été également mis sur l’importance de l’élaboration des listes des fabricants de ces produits dans chaque pays partenaire de l’Accord, en vue d’établir un inventaire des obstacles techniques qui se dressent devant le commerce et des défis auquel fait face le secteur, ajoute le document.


Ont pris part à cette deuxième réunion du groupe de travail, présidée par le chef exécutif de l’Unité technique de l’Accord d’Agadir, Fakhri Al Hazaima, des experts en la matière représentants des organismes d’évaluation de la conformité, des caractéristiques et des procédures techniques ainsi que des opérateurs du secteur privé concernés dans les Etats signataires de l’Accord.

Il convient de noter que ce groupe de travail tiendra sa troisième réunion l’année prochaine au Caire, en marge du Salon international des vêtements prêts à porter et des chaussures.