A LA UNEMonde

Fermeture du GME par l’Algérie : l’Espagne livre son avenir à un « régime imprévisible qui a perdu toute crédibilité »

En adoptant une attitude passive face aux manœuvres algériennes, le gouvernement espagnol confie son avenir énergétique et de coopération stratégique à un « régime imprévisible qui a perdu toute crédibilité« , affirme, vendredi, le journal espagnol « La Razon« .

« Il est légitime de s’interroger comment l’Espagne peut aujourd’hui lier son avenir à un régime imprévisible qui a perdu toute crédibilité, aux yeux des Algériens eux-mêmes« , souligne le quotidien espagnol.

L’Espagne parie sur un « partenaire non fiable dont l’imprévisibilité et l’impulsivité compromettent la compétitivité économique de l’Espagne et affaiblissent le pouvoir d’achat des Espagnols« , déplore l’auteur de l’article, appelant le gouvernement ibérique à repenser sa stratégie de partenariat avec le régime militaire algérien qui porte atteinte aux intérêts de l’Espagne et des Espagnols.

→ Lire aussi : Fermeture du GME, une décision « révélatrice de la crispation » de l’Algérie

Il est déplorable de voir l’Espagne placer sa sécurité énergétique entre les mains de l’Algérie, un pays qui n’honore pas ses engagements à l’égard de ses partenaires, contrairement au Maroc, qui ne cesse de consolider ses relations de partenariat avec l’Espagne, fait observer La Razon.

Le partenariat hispano-marocain a donné des résultats positifs dans des domaines aussi vitaux comme la lutte contre le terrorisme, le contrôle des flux migratoires illégaux et la coopération commerciale et économique, relève le quotidien, qualifiant d’ « erreur stratégique » l’indulgence et la passivité des médias et du gouvernement espagnols face aux agissements d’Alger.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page