France/Coronavirus: le port du masque obligatoire dans tout Paris à partir de vendredi

masque

L’obligation du port du masque en extérieur à Paris, entrée en vigueur dans certaines zones début août et élargie mi-août, sera étendue à l’ensemble de la capitale à partir de demain vendredi, a annoncé jeudi la mairie.

Un arrêté sera publié dans l’après-midi rendant le port du masque obligatoire “dans tout Paris” à partir de “demain matin à 8H00 (HL)”, a indiqué Anne Souyris, adjointe à la mairie de Paris chargée de la santé dans des déclarations relayées par les médias du pays.

Elle a également précisé qu'”au départ la verbalisation ne sera pas d’actualité”.

En France, les contrevenants à l’obligation du port du masque s’exposent à une amende de 135 euros.

Plus tôt dans la journée, le Premier ministre Jean Castex a indiqué, lors d’une conférence de presse, que l’obligation du port du masque allait être étendue à l’ensemble de la capitale, voire en proche banlieue.


“J’ai demandé au préfet de police d’engager une concertation avec la maire de Paris et avec les élus des départements de la petite couronne où il me semble urgent d’agir en matière de port du masque”, a déclaré le chef du gouvernement.

Lors de cette conférence de presse consacrée à la crise sanitaire liée au Covid-19, et à laquelle ont pris part les ministres de la Santé, Olivier Véran, et de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, le premier ministre français a fait part de la détermination du gouvernement à éviter un reconfinement généralisé, alors que la France fait face à un rebond inédit des cas de contaminations au Coronavirus.

“Je suis serein mais déterminé” car “il y a tout lieu de penser que nous éviterons un reconfinement généralisé, même s’il peut y avoir des situations de reconfinement localisé”, a déclaré Jean Castex.

Santé Publique France a annoncé mercredi que 5.429 nouveaux cas confirmés de contamination par le coronavirus avaient été recensés en 24 heures, un chiffre sans précédent depuis la mi-avril, au plus fort de l’épidémie.