France : pas moins de 130 mosquées radicales

France

Par Khadija Skalli

La France mène une croisade contre l’islamisme radical. Pas moins de 130 mosquées considérées comme radicales sont recensées en France, selon le Figaro.fr. Le financement des mosquées est dans le viseur.

Pas moins de 130 mosquées considérées comme radicales sont recensées en France. A ce nombre, s’ajoutent quelque 300 lieux de cultes dirigés par des adeptes du mouvement fondamentalisme « Tabligh » prosélytes ou encore par des frères musulmans. C’est ce qu’a révélé l’enquête menée par Le Figaro.fr.

Cet état des lieux inquiète l’Hexagone jusqu’au sommet de l’État. La mosquée reste un lieu de radicalisation. Certaines mosquées diffusant des messages de haine et prônant l’apologie du djihad  ont été fermées. Toutefois, la fermeture des lieux de culte ne résoudra pas la problématique de la montée de l’islamisme radical en France.

Emmanuel Macron se lance un défi. Le président de la France veut contrôler les fonds étrangers dans l’édification des mosquées.  « Je veux que le financement étranger soit organisé sous le contrôle de l’État et transparent. Je ne veux plus de mosquées qui s’ouvrent avec des financements cachés », a-t-il déclaré lors de son interview accordée à TF1 jeudi 12 avril 2018.


Depuis son arrivée à l’Elysée, Emmanuel Macron fait de la lutte contre l’islamisme radical son cheval de bataille. La lutte contre le salafisme est une priorité pour Macron. Lors de sa sortie médiatique sur TF1, il s’est félicité de la fermeture de trois mosquées grâce à sa loi sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme, voté en automne dernier.

Macron veut non seulement contrôler le financement des mosquées mais également avoir la mainmise sur la formation des imams.  Objectif : réduire l’influence des pays étrangers dans l’islam de France.

→ Lire aussi : France : La gare de Strasbourg évacuée suite à une alerte à la bombe