AccueilA LA UNEGrippe porcine : les mesures préventives

Grippe porcine : les mesures préventives

Les médecins disent que les mesures que vous devriez prendre pour vous protéger de la grippe porcine ne diffèrent pas beaucoup de celles que vous pourriez prendre pour lutter contre la grippe saisonnière.

Les symptômes de la grippe porcine sont patents. En effet, le virus H1N1 provoque chez la personne agrippée une fièvre, des maux de tête, des douleurs corporelles, un rhume, une toux, une gorge irritée, un nez qui coule, des vomissements ou une diarrhée, etc. Il est donc recommandé de consulter un médecin dès que l’un de ces symptômes se manifeste. Or, il y a des mesures préventives que tout le monde est obligé de prendre, afin d’éviter les risques de contamination.

  1. Ne touchez pas votre visage

Par-dessus tout, gardez vos mains à l’écart de vos yeux, de votre bouche et de votre nez, qui servent tous de moyens de transmission du virus dans vos voies respiratoires, explique Allison Aiello, épidémiologiste à l’École de santé publique de l’Université du Michigan.

  1. se laver les mains

Si vous devez toucher votre visage, frottez-vous les mains, pendant 20 à 30 secondes avec de l’eau chaude au savon. « En plus de déloger les saletés pouvant contenir des particules virales, les savons contiennent des tensioactifs [composantes principales des détergents] susceptibles d’éradiquer les particules virales », explique-t-elle. Le savon devrait donc être efficace contre tous les virus de la grippe.

  1. Utilisez un désinfectant pour les mains

Les médecins conseillent d’utiliser un désinfectant pour les mains à base d’alcool, qui peut inactiver les virus en détruisant la structure de leurs protéines.

  1. Couvrez-vous le nez et la bouche

Lorsqu’une personne éternue ou tousse, les gouttelettes contenant le virus de la grippe peuvent voyager dans l’air jusqu’à un mètre et descendre sur le nez ou la bouche. Il est donc préférable de garder au moins une distance du bras lorsque vous parlez à quelqu’un qui présente des signes d’infection, déclare Louise Dembry, directrice de l’épidémiologie à l’hôpital Yale – New Haven, aux Etats-Unis. Et pour protéger les autres, couvrez-vous la bouche et le nez avec un mouchoir lorsque vous toussez ou éternuez, puis nettoyez-vous les mains, a-t-elle déclaré, soulignant que les virus peuvent rester infectieux pendant des heures, voire plus longtemps, lorsqu’ils restent sur la peau ou sur d’autres surfaces.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :