Huile de table : Halte à la flambée des prix !

huile de table

Les Marocains ont été récemment choqués par la flambée des prix de certains produits alimentaires, dont l’huile de table qui coûte désormais 20% de plus qu’avant !

A l’approche du mois de Ramadan, les consommateurs ont été surpris par une augmentation des prix de l’huile de table, qui constitue un produit de base pour les ménages marocains. En effet, l’augmentation de 2 dirhams du prix de la bouteille d’un litre et 10 dirhams pour le bidon de 5 litres, a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux.

D’après les propos recueillis par Maroc Diplomatique auprès de quelques commerçants à Casablanca, cette hausse est une conséquence directe de la crise actuelle. Laquelle crise a cependant eu de lourdes répercussions sur les revenus des Marocains. « Chaque année, et à l’approche du mois de Ramadan, les produits alimentaires de base, comme l’huile, le sucre,… connaissent des augmentations », indique un commerçant, soulignant que « les Marocains n’ont pas d’autres choix, ils se trouvent obligés d’acheter surtout quand il s’agit des produits essentiels ».

D’autres épiciers refusent de les acquérir parce qu’ « ils ne seraient pas vendu au vu de la forte augmentation qui a impacté la demande ».

Les entreprises productrices de ce produit vital justifient cette augmentation par la cherté des prix des matières premières importées pour la production.


Suite à cette situation, plusieurs citoyens ont appelé, sur les réseaux sociaux, à boycotter ces produits et ont appelé le gouvernement à intervenir pour remédier à la situation notamment en trouvant le moyen de mettre fin à cette montée en flèche des prix de ces produits.