Hymne chinois sifflé : Amende et avertissement pour la fédération de Hong Kong

amende
amende

La commission de discipline de la FIFA a infligé, lundi, une amende de 30.000 CHF (27.500 EUR) et un nouvel avertissement à la Fédération de football de Hong Kong, pour des “perturbations” par le public durant la diffusion de l’hymne chinois lors de rencontres des qualifications pour le Mondial-2022.

“De nouveau, le public a perturbé la diffusion de l’hymne chinois le 14 novembre face au Bahreïn (0-0) puis cinq jours plus tard face au Cambodge (2-0), où les supporteurs locaux ont tourné le dos durant l’hymne”, rappelle l’instance dirigeante du football mondial.

→ Lire aussi : Fifa: “les scandales liés à la corruption, plus jamais !”, réclame Infantino

Début octobre, la commission de discipline de la Fifa avait déjà infligé à la Fédération de Hong Kong une amende de 15.000 CHF (13.700 EUR) assortie d’un avertissement pour violation du règlement en matière “d’ordre et de sécurité” en raison “du désordre durant l’hymne national” et de “l’utilisation d’objets pour transmettre un message non approprié durant un événement sportif”.

Alors que Hong Kong vit depuis des mois au rythme de manifestations contre Pékin, l’hymne chinois avait été sifflé par le public le 10 septembre, avant la rencontre Hong Kong-Iran, remportée 2 à 0 par les Iraniens.

L’équipe de Hong Kong occupe la 4e place du groupe C de la zone Asie des qualifications pour le Mondial-2022, un groupe qui compte 5 équipes et qui est dominé par l’Irak.