Inde : Une nouvelle loi contre les agresseurs du personnel médical

loi

Le gouvernement indien a adopté mercredi une la nouvelle loi visant à protéger les médecins et les professionnels de santé ayant fait récemment l’objet de violentes attaques.

La nouvelle loi prévoit des sanctions sévères contre les agresseurs pouvant aller jusqu’à 7 ans de prison et/ou une amende pouvant atteindre 6.500 dollars USD.

Dans le cas où des dommages sont causés aux véhicules et aux établissements de santé, le coupable sera condamné à payer une amende qui est le double de la valeur des biens endommagés, stipule la loi.

Les agents de santé en première ligne dans la lutte contre l’épidémie sont malheureusement confrontés à des attaques. Aucun incident de violence ou de harcèlement contre eux ne sera toléré“, a déclaré dans ce sens le ministre indien de l’Information, Prakash Javadekar.

La nouvelle loi a été introduite pour soutenir les professionnels de santé et autres guerriers anti-corona“, a-t-il ajouté.


Cette décision intervient un jour après que l’Association médicale indienne a demandé au gouvernement central de protéger les professionnels de santé contre les agressions qui leur sont infligées lors de l’exercice de leurs fonctions.

Des médecins et des infirmiers ont été également harcelés dans de nombreuses régions à travers le pays, par des propriétaires qui leur ont demandé de quitter leur logement de peur de propager l’infection.