Installation du nouveau préfet de police d’Agadir

Installation du nouveau préfet de police d’Agadir

Le nouveau préfet de police d'Agadir Mustapha Amraden a été installé, mercredi dans ses fonctions, en remplacement de Said Mabrouk.

Lors d'une cérémonie organisée à cette occasion, le wali de la région de Souss-Massa, gouverneur de la préfecture d'Agadir Ida-Outanane, Ahmed Hajji, a souhaité plein succès à M. Amraden dans ses nouvelles missions, précisant que cette affectation s'inscrit dans le cadre du mouvement opéré par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) en vue de renforcer le sentiment de sécurité chez les citoyens.

Le wali de la région a mis en avant, les efforts déployés par les services sécuritaires au niveau de la préfecture, en vue de protéger les biens des citoyens et maintenir l'ordre public, soulignant la disposition des autorités locales à œuvrer côte à côte avec le nouveau préfet de police et à lui fournir toute l'assistance nécessaire pour accomplir au mieux sa mission.

→ Lire aussi : Inauguration d’une école de police à Laâyoune

M. Hajji a également loué les efforts consentis par l'ancien préfet de police, Said Mabrouk et qui ont été couronnés par des résultats positifs en termes de maîtrise de la situation sécuritaire et de consécration du principe de l'écoute et de l'approche sécuritaire proactive.

Pour sa part, le directeur de la police judiciaire à l’administration centrale, Mohamed Dkhissi, a indiqué que la DGSN veille à mettre la sécurité au service du citoyen et d’en faire un levier pour le développement et un gage des droits et des libertés, faisant savoir que la DGSN ne cesse d'élaborer de nouvelles initiatives basées sur les principes de l'écoute, la confiance, la transparence et la corrélation entre responsabilité et reddition de comptes, loin de toute gestion unilatérale.

La DGSN accompagnera, en s’inspirant du dernier Discours Royal à l’occasion du 66ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, le nouveau modèle de développement, et mettre en place les moyens nécessaires en vue de maintenir l'ordre public, protéger les personnes et les biens et garantir la quiétude et le respect des droits de l'homme, a-t-il insisté.

Après avoir mis en avant les efforts fournis par son prédécesseur, M. Dkhissi a félicité le nouveau préfet de la confiance placée en lui par le directeur général de la DGSN, tout en lui souhaitant plein succès dans sa nouvelle tâche.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :