ban600
credit agricol

Investissement: le vice-ministre chinois satisfait des garanties offertes par le Maroc

Investissement: le vice-ministre chinois satisfait des garanties offertes par le Maroc

Les entreprises chinoises opérant au Maroc sont satisfaites du climat des affaires dans le pays qui offre des garanties légales appropriées pour l'investissement, a affirmé le vice-ministre chinois de la Justice, Yuan Shuhong.

"Le Maroc est un pays ouvert qui a mis en œuvre des politiques propices aux investissements", a déclaré le responsable chinois au cours d'une entrevue vendredi à Rabat avec Habib El Malki, président de la Chambre des représentants.

Cité par un communiqué de la première Chambre du Parlement, M. Shuhong a souligné que sa visite s'inscrit dans l'engagement de Pékin à raffermir ses liens d'amitié avec Rabat, rappelant que les deux parties "entretiennent des relations multidimensionnelles couvrant notamment les domaines économique, commercial et culturel".

Le vice-ministre a d'autre part salué la solidarité affichée par le Royaume à l'égard de son pays chaque fois qu'il a enduré des catastrophes naturelles ces dernières années. Il a en outre passé en revue les résultats des différentes rencontres avec les responsables marocains, tout en s'arrêtant au passage sur les prérogatives exercées par le ministre chinois de la Justice.

→Lire aussi: Secteur minier: Rebbah vend l’expérience et les opportunités marocaines en Chine

Le président de la Chambre des représentants s'est de son côté félicité de l'ouverture économique et commerciale de la Chine en direction du Maroc dont les opportunités d'investissement à saisir demeurent indéniables, soulignant que le Royaume, par son partenariat stratégique avec l'Empire du Milieu, est soucieux de hisser la coopération bilatérale dans les divers domaines.

La visite du responsable chinois au Maroc, a-t-il dit, est une illustration de la qualité de la coopération entre les deux pays qui célèbrent cette année le soixantième anniversaire de leurs relations diplomatiques.

Par la même occasion, M. El Malki a fait un exposé sur les attributions de la première Chambre du Parlement et appelé à impulser l'action des deux groupes d'amitié parlementaires liant le Maroc et la Chine.

Il n'a pas manqué de rappeler l'adoption par le Parlement marocain de l'arsenal juridique en lien avec l'indépendance du pouvoir judiciaire et la consécration de la séparation des pouvoirs, conformément à la Constitution de 2011.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :