Irak: Deux français condamnés à mort pour avoir rejoint l'”EI”

Irak

Deux Français ont été condamnés à la peine capitale mardi en Irak, portant à six le nombre de ressortissants de ce pays ayant écopé depuis dimanche de la peine capitale pour avoir rejoint le groupe “Etat islamique” (EI), selon les médias.

Brahim Nejara, 33 ans, accusé par le renseignement français d’avoir facilité l’envoi d’extrémistes vers la Syrie, et Karam El Harchaoui, qui aura 33 ans jeudi, avaient été transférés fin janvier de Syrie, où ils étaient détenus par une alliance arabo-kurde antiterroristes, vers l’Irak pour y être jugés.

→ Lire aussi : Irak: un quatrième Français condamné à mort pour appartenance à l’EI

Six autres Français transférés de Syrie vers l’Irak seront jugés dans les prochains jours à Bagdad pour appartenance à l'”EI“.

La loi irakienne prévoit jusqu’à la peine de mort pour quiconque a rejoint une organisation “terroriste” –qu’il ait ou non combattu.


Bagdad a déjà condamné plus de 500 étrangers de l’EI -hommes et femmes dont jusqu’ici aucun n’a été exécuté.