A LA UNEEconomie

Journée mondiale du consommateur : Plus de 5500 plaintes reçues en 2020

Dans le cadre des augmentations qu’ont connu les prix des produits alimentaires, à l’approche du Ramadan, la Fédération marocaine des droits du consommateur a appelé le gouvernement à créer un nouveau ministère ou un haut-commissariat pour la protection du consommateur marocain.

En effet, c’est en commémoration de la journée mondiale du consommateur, célébrée le 15 mars 2021, que la FMPC a rappelé, dans une lettre , dont une copie est parvenue à Maroc Diplomatique, à quel point la situation du consommateur a été difficile depuis l’apparition de la covid-19, soulignant que cette pandémie a fortement impacté la situation économique et sociale de millions de Marocains.

A l’occasion de cette journée internationale, la fédération a déclaré qu’elle a reçu un total de 5.977 plaintes par téléphone en 2020, notant que malgré les conditions difficiles qui en résultent du respect des mesures sanitaires, 62 % de ces plaintes  ont été réglées par l’intervention des autorités compétentes, notamment le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Economie verte et numérique, le ministère de l’Intérieur et l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA).

Dans ce contexte, le porte-parole des consommateurs Marocains a appelé le gouvernement à adopter un Code spécial pour le consommateur en appliquant les instructions royales prononcées lors du discours du 20 août 2020. Ainsi, il prône la création d’un nouveau ministère ou d’un haut-commissariat en vue d’atteindre une approche intégrée pour le dossier de la protection du consommateur marocain.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page