La fondation CDG appuie financièrement 94 projets

La Fondation CDG

Par Khadija Skalli

La Fondation CDG a octroyé des subventions financières à 94 microentrepreneurs au titre de l’année 2018. Une cérémonie de remise des subventions a été organisé récemment au siège de la Caisse de Dépôt et de Gestion.

Fidèle à son engagement, la Fondation CDG poursuit son programme national d’appui aux Activités Génératrices de Revenus (AGRs) via le microcrédit pour la 4ème année consécutive.

Cette 4ème édition du Programme a connu la participation de 169 candidats porteurs de micro-projets localisés dans les différentes régions du Royaume. Au total, 94 microprojets ont été sélectionnés par le jury, précise dans un communiqué la Fondation. Une cérémonie de remise des subventions financières octroyées par la Fondation CDG aux candidats retenus a été organisée le 21 décembre 2018 au siège de la Caisse de Dépôt et de Gestion. Les associations de microcrédit ayant mobilisé le plus grand nombre de micro-projets primés ne sont parties bredouilles. Elles ont eu droit à des trophées. Il s’agit des INMAA, ATTAWFIQ, ATTADAMOUNE et AL AMANA.

→ Lire aussi : La CDG prend part à Buenos Aires aux réunions annuelles du Club des Investisseurs de Long Terme


La cérémonie a été marquée par le mot du Président de la Fondation CDG, Adellatif Zaghnoun. « Cette initiative, a-t-il souligné, vise notamment à contribuer au processus de développement du Royaume à travers l’encouragement de nouvelles initiatives à même de favoriser l’auto emploi des jeunes ».

Initié par la Fondation CDG depuis 2014 en partenariat avec le Centre Mohammed VI de Soutien à la Microfinance Solidaire, la Fédération Nationale des Associations de Microcrédit et le Fonds Jaïda, ce Programme national d’appui aux Activités Génératrices de Revenus (AGRs) via le Microcrédit vise à contribuer à la lutte contre l’exclusion sociale des jeunes par la promotion de l’auto-emploi et leur insertion économique.

Pour rappel, chaque année, un appel à candidature est lancé auprès des associations de microcrédit en vue d’identifier des projets en cours de création ou de création récente éligibles au soutien du Programme. Le dernier appel à projets a été lancé en juillet dernier. Le jury procède à la sélection des projets selon des critères bien définis.

Outre l’aide financière, les bénéficiaires profitent également d’une formation dispensée par le Centre Mohammed VI de soutien à la microfinance solidaire et d’un accompagnement ciblé par le Fonds JAIDA et la Fédération nationale des associations de microcrédit (FNAM). Objectif : garantir la viabilité et la pérennité de leurs micro-entreprises.