La police tire à bout portant sur un homme noir au Wisconsin, provoquant un nouveau tollé

La police de Kenosha, au Wisconsin, a abattu un afro-américain dimanche soir, provoquant des troubles dans la ville après qu’une vidéo ait montré un officier blanc tirant plusieurs coups de feu à bout portant dans le dos de l’homme.

La victime de la fusillade a été identifiée comme étant Jacob Blake, par des responsables du Wisconsin. Il était dans un état grave à l’hôpital Froedtert de Milwaukee tôt lundi matin.

La Division des enquêtes criminelles du département de la Justice du Wisconsin a annoncé lundi matin que les agents impliqués avaient été placés en congé administratif.

“Ce soir, Jacob Blake a été abattu plusieurs fois dans le dos, en plein jour”, a déclaré le gouverneur du Wisconsin Tony Evers dans un communiqué. “Bien que nous ne disposions pas encore de tous les détails, nous savons avec certitude qu’il n’est pas le premier homme ou personne noir à avoir été abattu, blessé ou tué sans pitié par des personnes chargées de l’application de la loi dans notre État ou notre pays.”


Les médias locaux, citant des témoins oculaires, rapportent que Blake essayait de rompre une bagarre entre deux femmes. Une vidéo montre un policier tirant sur Blake dans le dos à bout portant au moment où il tentait d’entrer dans sa voiture.

Selon l’avocat de la famille de la victime, Ben Crump, les trois enfants de Blake, âgés de 3 ans, 5 ans et 8 ans, se trouvaient au bord de la voiture au moment de la fusillade.

La fusillade est survenue alors que les manifestants continuent de dénoncer les violences policières dans les villes américaines, y compris les altercations qui ont tué George Floyd et Breonna Taylor. La nuit avant la fusillade de Blake, des manifestations ont éclaté à Lafayette, en Louisiane, après que la police ait tué un homme noir – Trayford Pellerin, 31 ans – devant une épicerie.

Le candidat démocrate à la présidentielle Joe Biden a appelé à une enquête complète et transparente sur la fusillade de dimanche.


“Ce matin, la nation se réveille une fois de plus avec chagrin et indignation qu’un autre Noir américain soit victime d’une force excessive”, a indiqué son équipe de campagne dans un communiqué.