A LA UNEMonde

La Turquie se dit non responsable de l’usage de ses drones en Ukraine

La Turquie n’est pas responsable de l’usage par l’Ukraine, dans son conflit avec les séparatistes pro-russes, des drones qu’elle lui a achetés, a indiqué dimanche le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu.

« Si un État nous achète (une arme), il ne s’agit plus d’une arme turque. Elle a été fabriquée en Turquie, mais elle appartient à l’Ukraine », a-t-il dit aux journalistes samedi soir suite à une rencontre avec son homologue russe Sergueï Lavrov, en marge du sommet du G20 à Rome.

« La Turquie ne peut pas être blâmée pour ça », a-t-il ajouté.

→Lire aussi : Irak : Attaque aux drones piégés contre l’aéroport international d’Erbil

L’armée ukrainienne a publié mardi soir une vidéo montrant un tir sur une cible au sol depuis les airs. Selon Kiev, il s’agissait « de la première utilisation de combat » d’un drone Bayraktar TB2, un engin de conception turque, pour détruire un canon des rebelles prorusses, en riposte, toujours selon Kiev, à des tirs de cette batterie d’artillerie ayant fait un mort et un blessé parmi les soldats ukrainiens.

La vente de ce drone à Kiev complique les relations d’Ankara avec la Russie, qui soutient les séparatistes ukrainiens.

Le Kremlin avait averti mercredi que l’utilisation de drones turcs pouvait mener à une escalade du conflit.

Avec Map

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page