A LA UNEEnvironnement

L’Algérie consomme 7 milliards de sacs en plastique par an

L’Algérie consomme près de sept milliards de sacs en plastique par an, selon le ministère algérien de l’Environnement.

L’Algérie fait partie des grands consommateurs des sacs en plastique au niveau mondial“, a précisé la ministre algérienne de l’Environnement, Dalila Boudjemaa, citée par les médias locaux.

La même source a relevé que “60 à 80% des déchets plastiques sont jetés dans la nature, la mer et les Oueds“, appelant à l’adoption de législations limitant les dangers de l’utilisation du plastique sur la santé et l’environnement.

Les dernières inondations démontrent le risque que constituent ces déchets plastiques qui bloquent, parfois, les réseaux d’évacuation sanitaire en zones urbaines en sus des gaz à effet de serre (GES) contribuant à l’aggravation du réchauffement climatique“, a expliqué la responsable.

→ Lire aussi : DOUANE : SAISIE DE PLUS DE 100 TONNES DE SACS EN PLASTIQUE PROHIBÉS

Selon les chiffres avancés par la même source, les déchets ménagers contiennent 17% de plastique soit 130.000 tonnes/an de la quantité annuelle produite au niveau national.

Elle a relevé, dans ce sens, l’existence de “simples” méthodes pour contenir les déchets plastiques dont les opérations de broyage, de dissolution et de pompage ce qui permet leur transformation en de nouveaux produits recyclés y compris les matières d’étanchéité.

Mme. Boudjemaa a plaidé pour le lancement d’une réflexion sur ce point en tenant compte du sort du sac en plastique après son utilisation ainsi que les séquelles sanitaires, urbaines et environnementales qui pourraient en découler.

En Algérie, cinquième consommateur des sacs en plastique dans le monde, la gestion des déchets pose toujours problème.

Selon l’Agence nationale des déchets (AND), les déchets en plastique sont les plus fréquents au niveau des 6 plages concernées par une récente étude et qui représentent les trois régions du pays : l’Est, l’Ouest et le Centre.

Cela représente “un fléau pour la biodiversité et pour la faune marine“, selon les auteurs du rapport.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page