Le Canada réaffirme son soutien au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires

canada

Le gouvernement canadien a réaffirmé mardi son soutien au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP).

“Le Canada réaffirme son engagement à l’égard de la non-prolifération et du désarmement nucléaire”, a déclaré le secrétaire parlementaire du ministre des Affaires étrangères, Rob Oliphant lors d’une réunion virtuelle des ministres des Affaires étrangères de l’Initiative de Stockholm pour le désarmement nucléaire.

“Le Canada a une longue tradition de leadership en matière de non-prolifération nucléaire”, a-t-il précisé dans un communiqué, soulignant la détermination du pays nord-américain à collaborer avec ses partenaires pour renforcer la sécurité internationale en consolidant le multilatéralisme.

Il a assuré qu’Ottawa continuera à faire la promotion d’efforts concrets comme l’autonomisation des jeunes défenseurs et un engagement plus significatif des femmes dans la prise de décision en matière de désarmement, afin de contribuer à l’instauration d’un monde sans armes nucléaires.

Les participants à cette réunion, initiée par l’Allemagne et la Suède, ont plaidé en faveur de mesures pragmatiques qui feraient progresser le désarmement nucléaire dans le cadre du Traité de non-prolifération des armes nucléaires.


Lancée par la Suède en juin 2019, l’Initiative de Stockholm regroupe 16 États non dotés d’armes nucléaires. Elle vise à promouvoir la prise de mesures concrètes qui feraient progresser la non-prolifération et le désarmement nucléaires en prévision de la prochaine Conférence des Parties chargée d’examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires.

Le TNP, entré en vigueur il y a 50 ans, est la pierre angulaire de l’architecture mondiale de la non-prolifération et du désarmement.