ban600

Le climat des exportations pour les 9 premiers mois de 2018

Le climat des exportations pour les 9 premiers mois de 2018

Les résultats préliminaires des échanges extérieurs au tire des neufs premiers mois de l'année 2018 font ressortir une augmentation du déficit commercial de 8,2 % pour s'établir à 152,2 milliards de dirhams. Cette évolution résulte de la progression conjointe des exportations de 11% et des importations de 9,7%. De son côté, le taux de couverture s'est améliorée de 0,7 point pour se situer à 57%.

 

Hausse notable des exportations, tirée par le secteur de l'automobile, de L'OCP et de l'agriculture et agro-alimentaire

A afin septembre 2018, les exportations de biens ont enregistré une hausse de 11% pour atteindre 201,6 milliards de dirhams, suite à la progression des exportations de tous les secteurs, essentiellement celle du secteur automobile (+14,6%), de phosphate et dérivés (+16,6%) et de l'agriculture et agro-alimentaire (+6,2%). Ces trois secteurs contribuent à hauteur de 71% dans la hausse totale des exportations.

Au niveau des nouveaux métiers mondiaux du Maroc, l'automobile, premier secteur exportateur du Maroc, a réalisé un chiffre d'affaires à l'export de 48,8 milliards de dirhams, en hausse de 14,6%. Cette forte progression a été réalisée grâce à ses deux principaux segments, en l'occurrence la construction et le câblage avec une hausse de 13,4% et 13,1% respectivement. De même, le secteur de l'aéronautique a vu ses échanges extérieurs augmenter de 14,2% à 9,9 milliards de dirhams tout comme celui de l'électronique (+5,4% à 7,2 milliards de dirhams).

→Lire aussi : L’agriculture représente 77 pc des exportations marocaines vers la Russie

Pour leur part, les exportations de phosphates et dérivés ont totalisé 38,2 milliards de dirhams, enregistrant un accroissement de 16,6% sur une année. La part de ce secteur dans le total des échanges extérieurs situe à 19% contre 18% un an auparavant.

De leur côté, les expéditions de l'agriculture et l'agroalimentaire se sont établies à 41,7 milliards de dirhams, en hausse de 6,2% et ce, grâce à la progression des ventes de l'agriculture, sylviculture et chasse de 15,2% (à 15,6 milliards de dirhams) et de celle de l'industrie alimentaire de 1,3% à 24,5 milliards de dirhams.

La même tendance haussière a marqué le secteur de textile et cuire, dont les échanges extérieurs se sont appréciées de 5% à 29,2 milliards de dirhams, façonnées par la hausse des exportations des vêtements confectionnés de 3,6% à 18,3 milliards de dirhams, des articles de bonneteries de 6,4% à 5,9 milliards de dirhams et des chaussures de 1,5% à 2,3 milliards.

→Lire aussi : EACCE: Les exportations des produits agro-alimentaires ont atteint 53,5 MMDH en 2017

Il est à noter, également, la progression des échanges extérieurs de l'industrie pharmaceutique de 4,4% à 895 millions de dirhams sur la même période. Enfin, le reste des exportations, représentant l'équivalent de 12,7% de la totale, se sont améliorées de 12,1%

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :