Le Conseil de la Région Béni Mellal-Khénifra a mobilisé quelque 10 millions de DH pour lutter contre la pandémie

Le Conseil de la Région Béni Mellal- Khénifra a mobilisé quelque 10 millions de DH pour l’achat de matériel de désinfection et pour l’acquisition d’une centaines de milliers de kits alimentaires au profit des familles nécessiteuses directement affectées par les mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, a assuré le président du Conseil, Brahim Moujahid.

Face à la propagation de l’épidémie du nouveau coronavirus (Covid-19), le Conseil Régional de Béni Mellal- Khénifra a intensifié les efforts de lutte contre la pandémie, via plusieurs initiatives et actions ciblant différentes provinces et ce, en vue de lutter contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus.

Approché par la MAP au sujet de ces mesures, M. Brahim Moujahid a souligné que l’instance élue n’a ménagé aucun effort pour assister les populations frappées de plein fouet par cette crise mondiale, relevant que les différents membres du conseil élu ont annoncé dédier un mois de leur salaire au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du Coronavirus (Covid-19).

Après avoir salué hautement l’Initiative Royale portant sur la création du “Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus (Covid-19)”, M. Moujahid a rappelé la contribution du Conseil à ce Fonds, à la suite de la réunion des présidents des conseils des douze régions du Royaume qui ont convenu d’allouer 1,5 milliard de DH au compte d’affectation spéciale, dont 1 milliard de DH versé par le Fonds de solidarité interrégionale et 500 millions de DH qui proviendront des budgets consacrés aux régions.

Cette contribution de l’instance élue s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des mesures destinées à contribuer aux efforts de l’État visant à faire face à la pandémie du coronavirus qui touche plusieurs pays du monde, dont le Maroc, a-t-il lancé.


Dans cette lignée, le Conseil de la Région a mobilisé, dans un premier temps, quelque 10 millions de DH pour l’achat de matériel de stérilisation et de désinfection, ainsi que pour l’acquisition de 50.000 kits alimentaires, au profit des familles nécessiteuses, directement affectées par les mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

L’instance élue a également consacré un budget de 16 millions de DH pour l’acquisition de 100 mille paniers de produits alimentaires de première nécessité, qui seront distribués dans le cadre des actions de solidarité, aux familles touchées par l’instauration de l’état d’urgence sanitaire, a relevé le président du conseil.

Par ailleurs, un montant de 10 millions de DH a été mobilisé pour l’acquisition de 15 camions-citernes destinés à approvisionner le monde rural en eau potable, outre la consécration d’un montant de 14 millions de DH pour l’acquisition, dans le cadre d’un accord en cours d’élaboration, de matériel médical et de stérilisation pour la Direction Régionale de la Santé, destiné à l’hôpital régional de Béni Mellal, a-t-il ajouté.

Au sujet des transferts de crédits effectués par le Conseil en vue de freiner la propagation de l’épidémie, il a souligné que le Conseil de la Région Béni Mellal- Khénifra a décidé de transférer 28 millions de DH de crédits et ce, dans le but de financer un certain nombre d’actions liées à la lutte contre la propagation de la pandémie.


Il a été ainsi décidé de réorienter les budgets de certaines activités culturelles et sportives du Conseil pour financer l’achat de paniers de denrées alimentaires, ainsi que pour l’acquisition d’équipements biomédicaux et de stérilisation.

Cette initiative humaine et solidaire illustre clairement la mobilisation constante du Conseil de la Région Béni Mellal- Khénifra au service de la lutte contre le nouveau coronavirus, a enchaîné M. Moujahid.

Pour ce qui est des répercussions de ces transferts de crédits sur le budget du Conseil élu, il a indiqué que les mesures prises par l’État, ainsi que l’accompagnement sur le terrain par le conseil de la région de ces mesures en procédant à des ajustements techniques de son budget, auront sans aucun doute un impact sur le budget de la région, “mais ils seront limités, de sorte que toutes les activités culturelles et sportives en général sont en arrêt, en raison de la crise sanitaire, ce qui a fait du financement des activités de soutien de la population une priorité”.

Les différentes activités du Conseil ont été reportées à l’année prochaine, le temps de voir l’évolution de la situation au niveau national et international, a conclu M. Moujahid.