Le financement de la couverture médicale ne se base pas uniquement sur la contribution de solidarité

Benchaâboun

Le financement du chantier de généralisation de la couverture médicale ne se base pas uniquement sur la contribution sociale de solidarité, a assuré vendredi à Rabat le ministre de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun.

Le financement de ce chantier consiste essentiellement en la rationalisation des crédits alloués à un ensemble de programmes sociaux, dont à leur tête le Ramed ainsi que le virement d’une partie pour le financement de ce chantier, a précisé M. Benchaâboun, devant les membres de la chambre des Conseillers.

Cette contribution n’impactera pas la classe moyenne ni le pouvoir d’achat des citoyens, a souligné le ministre, rappelant que seulement 1,24% des salariés sont concernés par cette contribution.

Il a affirmé à cet égard, que malgré une conjoncture difficile, le Projet de loi de finances (PLF) 2021 a réservé plus de 14 milliards de dirhams à la mise en œuvre des engagements du gouvernement dans le cadre du dialogue social et 13,6 MMDH pour continuer à subventionner les prix des produits de base, outre la prise en charge par le budget de l’Etat de 13 MMDH comme dépenses fiscales au profit des ménages.

( Avec MAP )