A LA UNEMaroc

Le Maroc a accompli des « réalisations importantes » dans le domaine des droits de l’Homme

Le Maroc a accompli des « réalisations importantes » dans le domaine des droits de l’Homme, et est déterminé à aller de l’avant pour les renforcer, a affirmé, jeudi à Rabat, le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani.

Dans une allocution prononcée à l’ouverture du Conseil de gouvernement, tenu par visioconférence, M. El Otmani a mis en exergue « les réalisations importantes accomplies par notre pays dans le domaine des droits de l’Homme, qui jouit d’un grand intérêt et d’une grande attention de la part de Sa Majesté le Roi, que Dieu le préserve », a indiqué le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Porte-parole du gouvernement, M. Saaid Amzazi, dans un communiqué lu lors d’un point de presse, tenu à l’issue du Conseil.

Le Chef du gouvernement, qui a abordé la question des droits de l’Homme dans son allocution à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des droits de l’Homme, qui coïncide avec le 10 décembre de chaque année, a souligné que le programme gouvernemental et un certain nombre de mesures, au premier rang le plan d’action national en matière de démocratie et des droits de l’Homme (2018-2021), confirment « la détermination de notre pays à aller de l’avant pour consolider les acquis et corriger les lacunes qui pourraient être soulevées ».

Le Porte-parole du gouvernement a ajouté que cette réunion a été marquée par la présentation par le ministre d’Etat chargé des Droits de l’Homme et des Relations avec le Parlement, d’un briefing à l’occasion du 72ème anniversaire de la publication de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, dans lequel il a souligné que la célébration de cet anniversaire par le Maroc, à l’instar des pays du monde, constitue « une occasion symbolique pour célébrer cet événement international majeur ainsi que pour examiner les réalisations et les acquis du Royaume dans ce domaine, les lacunes à combler et les défis à relever ».

Le Royaume « a accompli des progrès importants dans le domaine de la construction démocratique et de la promotion des droits de l’Homme. Cependant, nous avons encore un long chemin à parcourir pour renforcer tous les droits démocratiques et remplir toutes nos obligations en matière de droits de l’Homme », a relevé le ministre d’Etat dans son briefing, ajoutant que « nous sommes sûrs que, grâce à la ferme volonté royale, la coopération de tous les membres du gouvernement, en particulier du Chef du gouvernement, et toutes les institutions concernées, nous pourrons relever le défi du développement démocratique et parvenir à une autonomisation maximale des droits de l’Homme ».

Le ministre d’Etat n’a pas manqué de rappeler dans son intervention que l’anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, commémoré cette année par le ministère d’Etat chargé des Droits de l’Homme et des Relations avec le Parlement sous le signe «Tous pour renforcer nos efforts de protection des droits de l’homme», se caractérise par une circonstance particulière due à la pandémie de Covid-19, notant que cette circonstance exige la mobilisation des acteurs et des différents partenaires afin d’anticiper les perspectives de promotion des droits de l’Homme après cette pandémie.

Avec MAP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page