Le Maroc a réalisé des acquis stratégiques dans ses provinces Sud (M. El Otmani)

El Otmani

 Le Maroc a réalisé des acquis tangibles à caractère stratégique dans ses provinces Sud, a affirmé, jeudi, le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani.

S’exprimant à l’ouverture du conseil du gouvernement qu’il a présidé en visioconférence depuis la ville de Dakhla, M. El Otmani s’est réjoui que le Maroc a réalisé “des acquis à caractère stratégique” grâce aux efforts menés par SM le Roi Mohammed VI pour préserver l’intégrité territoriale et l’unité nationale, affirmant que le gouvernement est mobilisé en permanence pour faire aboutir ces efforts.

Il a fait remarquer que l’ouverture de 19 consulats de pays amis et frères à Dakhla et à Laâyoune est de nature à opérer un changement dans ce différend artificiel autour des provinces du Sud, saluant par là même les efforts de la diplomatie marocaine, notamment ceux déployés par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger. M. El Otmani a relevé que les victoires diplomatiques du Maroc au sujet de sa cause nationale, ainsi que les dynamiques diplomatique, économique et d’investissement que connaissent les provinces sud, constituent une riposte forte et pratique aux appels de dévalorisation des efforts et des acquis du Maroc.

A cet égard, le chef du gouvernement s’est félicité que la décision historique des États-Unis de reconnaitre la pleine souveraineté du Maroc sur son Sahara a donné à coup d’accélérateur à une série de décisions qui renforcent le partenariat stratégique entre Rabat et Washington, notamment dans les domaines du développement économique, du commerce et du transfert de la technologie, en harmonie avec le rôle pionnier du Maroc dans le domaine économique, et en matière de coopération internationale et de développement en Afrique. M. El Otmani a, dans ce contexte, rappelé la récente visite de responsables américains au Sahara marocain, et le lancement de projets sociaux, économiques et d’investissement, en plus de l’annonce d’une panoplie de projets d’investissement dans les provinces Sud. Il a également mis en avant le lancement des étapes préliminaires pour l’ouverture d’un consulat US à Dakhla, en vue de soutenir et d’encourager l’investissement et les projets de développement menés par le Royaume au profit des habitants de cette région, et ce en droite ligne des projets de développement que connaissent les autres provinces du Royaume, et aussi dans le contexte de la présence marocaine en Afrique et de la stratégie de SM le Roi de soutien au développement et à la prospérité des peuples africains.


Le chef du gouvernement a souligné que le gouvernement demeurera mobilisé derrière SM le Roi pour faire réussir les efforts du Maroc dans ce domaine, rappelant l’appel d’offres lancé pour la présélection concernant la réalisation du nouveau port Dakhla Atlantique, après finalisation des études techniques détaillées, une étape préliminaire avant la mise en chantier de ce projet, qui permettra d’accélérer la réalisation du programme de développement des provinces du Sud.

A cet égard, M. El Otmani a affirmé que plusieurs ministères, dont le ministère de l’Équipement et du transport, le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime, le ministère de l’Industrie et du commerce et le ministère de l’Aménagement du Territoire, déploient des efforts louables pour une contribution effective à cette nouvelle dynamique d’investissement appelée à ériger cette région en principal pôle de commerce et d’investissement dans les relations maroco-africaines.

En outre, M. El Otmani s’est dit confiant que ces étapes auront un impact considérable, non seulement sur le plan économique, social et de développement des provinces Sud, mais également sur les efforts de développement au niveau national ainsi que sur le niveau des relations maroco-africaines. Le Chef du gouvernement a, par ailleurs, tenu à remercier et à saluer les différents intervenants et contributeurs à la réussite de cette stratégie, à savoir les départements gouvernementaux, les institutions publiques, les autorités provinciales et locales, les élus, les habitants des provinces du Sud, les acteurs de la société civile et le secteur privé, pour leur mobilisation et leur adhésion à cette dynamique au service du pays et des citoyens.

Avec MAP