Le modèle alternant cours à distance et présentiel garantit le droit “inaliénable” à la scolarisation pour tous (Directeur AREF)

formation à distance

Le modèle alternant cours à distance et présentiel garantit le droit à la scolarisation pour tous les élèves de la région Béni Mellal Khénifra en tant que droit “inaliénable”, a indiqué le directeur de l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de la région, Mustapha Slifani.

Dans une interview accordée à la MAP sur les mesures prises pour une rentrée des classes réussie et favorisant la sécurité sanitaire des élèves dans la région Béni Mellal- Khénifra, frappée de plein fouet, ces derniers jours, par une montée en flèche du Covid-19, M. Slifani a souligné que l’AREF de Béni Mellal-Khénifra a pris une panoplie de mesures concernant ses différents domaines d’intervention dans le cadre d’un plan d’action régional multidimensionnel conforme aux décisions prises par le ministère de tutelle pour la réussite de la rentrée scolaire et du modèle pédagogique alternant enseignement à distance et enseignement présentiel. Ce plan a pour finalité de favoriser la protection sanitaire des élèves contre tout risque de contamination au nouveau coronavirus et assurer la continuité de l’école marocaine conformément aux efforts déployés par le Royaume depuis le déclenchement de l’épidémie, a fait savoir le responsable régional, relevant que l’AREF a également travaillé sur la gestion des ressources humaines dans le cadre d’un large mouvement opéré au niveau de la région pour l’adapter à cette crise sanitaire.

L’Académie a de même, procédé, à l’accélération du rythme d’achèvement des écoles communautaires, des écoles primaires, des collèges, des lycées et des internats en cours de construction ou de rénovation pour assurer une rentrée scolaire saine pour les élèves et garantir leur accès à ces établissements à temps pour les protéger contre le Covid-19 et par la même occasion poursuivre le développement et la généralisation de l’enseignement préscolaire, a-t-il soutenu. Dans ce sens, les écoles de Béni Mellal- Khénifra combineront le deuxième et le troisième modèles en impliquant les familles dans la prise de décision du choix porté par leurs enfants conformément à la décision du ministère, a dit le directeur de l’AREF, rappelant que ce modèle est axé sur deux mécanismes, à savoir, l’enseignement à distance pour tous les niveaux à travers la diffusion de cours sur les chaines TV et la mise à disposition de ressources numérisées via les plateformes électroniques en plus des cours dispensés par les classes virtuelles.

Ce choix, a-t-il poursuivi, vise à garantir la scolarisation en tant que droit acquis pour les élèves, à garantir l’équité et l’égalité des chances pour tous les apprenants en prenant en compte les disparités d’accès à l’enseignement à distance et à préserver la santé et la sécurité des élèves et du corps pédagogique.

Garantir le droit à la scolarité et la protection de la santé des élèves sont les premières priorités de notre ministère, a-t-il précisé, avant d’enchaîner que l’AREF assumera son entière responsabilité de protection des élèves contre ce mal invisible en vue d’assurer une prestation pédagogique dans des conditions sanitaires meilleures.


Par ailleurs, les parents d’élèves de la région Béni Mellal-Khénifra sont appelés à remplir un formulaire accessible via le service “Waliye” fourni par le système “Massar”. Les familles peuvent remplir ce formulaire, par voie électronique via le portail, sans avoir à le déposer auprès des établissements scolaires, ou bien en téléchargeant le format disponible sur le site électronique du ministère www.men.gov.ma pour ensuite le remplir, le signer et le déposer auprès de l’administration des établissements scolaires, a-t-il expliqué.