Le Portugal tente de séduire les investisseurs marocains

chambre de commerce du Portugal au Maroc

Par Yasmine El Khamlichi

Le Portugal, une économie en plein essor et une des destinations les plus prisées en Europe, s’oriente à l’heure actuelle vers les investisseurs marocains. La Chambre de Commerce, d’Industrie et des Services du Portugal au Maroc a organisé jeudi 27 juin un séminaire pour présenter les opportunités d’investissement qui s’ouvrent aux entreprises marocaines.

 

La Chambre de Commerce, d’Industrie et des Services du Portugal au Maroc (CCISPM) a organisé ce jeudi 27 juin un séminaire à Casablanca, sous le thème : « Investir au Portugal. Le bon choix. Au bon moment». Cet événement se tient à l’occasion du 25ème anniversaire de l’accord d’amitié et de coopération maroco-portugais, dans l’objectif de présenter aux investisseurs marocains le potentiel du Portugal, les avantages et soutiens pour l’Investissement direct étranger, ainsi que les opportunités qui s’ouvrent aux entreprises marocaines.

Ont participé à cet atelier de réflexion, l’ambassadeur du Portugal au Maroc, Maria Rita Ferro et le président de la Chambre de Commerce, d’Industrie et des Services du Portugal au Maroc , José Maria Teixeira, ainsi que plusieurs Hommes d’affaires marocains et portugais.

« L’organisation de ce séminaire a été motivée par la montée remarquable des échanges commerciaux entre les deux économies, ce qui résulte des excellentes relations politiques et économiques entre le Portugal », souligne le président de CCISPM, José Maria Teixeira.


Chiffres à l’appui. « On recense aujourd’hui 200 millions euros d’exportations du Maroc vers le Portugal, 1300 entreprises portugaises exportent vers le Maroc et 300 entreprises portugaises importent du Maroc », ajoute-t-il.

Dans une déclaration au Maroc diplomatique, le président de CCISPM a affirmé que « ce marché est à fort potentiel ». « Le Portugal constitue une porte d’accès à l’Europe, un marché de 500 millions de consommateurs. Il représente également une passerelle vers les pays lusophones qui comptent 260 millions de consommateurs », insiste-t-il.

Le Portugal dispose actuellement de relations stratégiques avec l’Europe, l’Afrique et l’Amérique. Son adhésion à l’Union européenne a renforcé sa position internationale. Il est devenu une véritable passerelle vers les autres marchés lusophones.


José Maria Teixeira a mis l’accent sur les secteurs qui attirent le plus d’investisseurs étrangers. Il s’agit des nouvelles technologies, de l’immobilier, du textile, du tourisme et du secteur pharmaceutique.

Le responsable portugais n’a pas manqué de souligner que « la proximité géographique et culturelle, les liens historiques et les synergies de complémentarité qui lient les entreprises marocaines et portugaises, constituent des atouts sur lesquelles la CCISPM veut capitaliser davantage ».