Le Royaume a agi avec “beaucoup d’intelligence et de sang froid” face aux agissements des milices du polisario

polisario

Ali Najab, ancien pilote de chasse des Forces Royales Air, a salué l’action légitime des Forces Armées Royales (FAR) contre le blocage du passage de Guerguerate, soulignant que le Royaume a agi avec “beaucoup d’intelligence et de sang froid” face aux agissements des milices du polisario.

Dans une déclaration à la MAP suite à l’annonce de la mise en place, par les FAR, d’un cordon de sécurité en vue de sécuriser le flux des biens et des personnes à travers la zone tampon de Guerguarate, reliant le Maroc à la Mauritanie, l’ancien pilote qui a passé 25 ans dans les geôles du polisario a affirmé que “le Maroc a piloté l’affaire de Guerguerate avec beaucoup d’intelligence et de sang froid, mais il a quand même une dignité à sauvegarder”.

Il ne s’agit pas d’une action contre les populations civiles, car le Maroc a une bonne connaissance du Droit international, a-t-il poursuivi, relevant toutefois que le Maroc réagira à toute agression des séparatistes du polisario.

M. Najab a, par ailleurs, fait observer que les forces marocaines veilleront à la protection des civils.

Après son affectation dans les provinces du Sud comme pilote de chasse, chef de détachement d’une escadrille d’avions F-5 et chef des moyens opérationnels de la base de Laâyoune, Ali Najab, qui était en mission de reconnaissance, est la cible, le 10 septembre 1978, d’un missile ennemi près de Smara, qui le contraint à s’éjecter de son appareil.


( Avec MAP )