Le Royaume-Uni ne recommande pas le vaccin Pfizer/BioNTech aux personnes très allergiques

Pfizer

Le Royaume-Uni a recommandé, mercredi, de ne pas administrer le vaccin anti-Covid-19 développé par le groupe pharmaceutique américain Pfizer et son partenaire allemand, BioNTech aux personnes qui affichent de fortes réactions allergiques.

Cet appel à la prudence intervient alors que deux Britanniques ont mal réagi au vaccin mardi, après avoir pris les première doses. Ces deux personnes ont été, par le passé, sujettes à ce type de réactions.

“Deux personnes ayant connu des réactions allergiques importantes ont mal réagi”, a déclaré le directeur médical du service national de santé (NHS) pour l’Angleterre, Stephen Powis, rassurant que “les deux se remettent bien”.

De son côté, l’Agence indépendante de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) recommande de ne pas faire vacciner “toute personne ayant un historique de réaction allergique importante à des vaccins, des médicaments ou de la nourriture”.

Pays le plus endeuillé d’Europe avec plus de 61.000 morts dus à la pandémie, le Royaume-Uni est le premier pays au monde à déployer le vaccin anti-Covid-19 développé par Pfizer et son partenaire BioNTech. La première phase de vaccination a été lancée mardi.


Quelque 800.000 doses de ce vaccin sur les 40 millions commandées par le gouvernement seront administrées dans un premier temps. Les services sanitaires espèrent vacciner d’ici le printemps les neuf catégories prioritaires définies en vertu de la liste élaborée par les autorités, qui comprend les résidents des maisons de retraite, les soignants et les personnes âgées de plus de 80 ans, qui représentent 99% des victimes de la pandémie.

( Avec MAP )