A LA UNEMaroc

Le scrutin du 8 septembre reflète l’adhésion des Sahraouis à l’édification démocratique au Maroc

La participation massive des populations des provinces du Sud au triple scrutin du 8 septembre dernier reflète, en toute transparence, l’adhésion des Sahraouis au processus de l’édification démocratique engagé dans le Royaume, a affirmé, lundi à New York, M. Mohamed Ayach, parlementaire représentant la ville de Laâyoune.

Intervenant devant la 4è Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, M. Ayach a souligné que cette étape démocratique a démontré une prise de conscience politique dans la région, précisant que quelque 6.582 candidats sahraouis représentant 28 partis politiques ont pris part à la campagne électorale.

→ Lire aussi : Les élections de la Chambre des conseillers, un scrutin de stabilité et de confirmation du vote du 8 septembre

Lors de ce processus, les candidats ont pu présenter leurs programmes et leurs visions pour le développement de la région du Sahara marocain, a-t-il indiqué, notant que la mobilisation dont ont fait preuve les populations locales traduit, à juste titre, une prise de conscience de l’importance des instances élues dans la gestion de leurs affaires et le renforcement de la décision locale, en droite ligne du choix de la régionalisation avancée adopté par le Royaume.

Il s’agit aussi d’un consensus autour du plan d’autonomie présenté par le Maroc en tant que solution réaliste et pragmatique pour résoudre le conflit artificiel autour du Sahara marocain, a-t-il souligné.

M. Ayach a, par ailleurs, appelé la 4è Commission de l’AG de l’ONU à soutenir les efforts du Secrétaire général de l’ONU et du Conseil de sécurité afin de parvenir à une solution à la question du Sahara dans le cadre des paramètres inclus dans les dernières résolutions du Conseil de sécurité, à savoir le réalisme, le pragmatisme, la continuité et le compromis.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page