A LA UNECoronavirus

Le vrai du faux autour de la campagne de vaccination: décès d’une étudiante, doses périmées, vaccination contre la grippe…

La campagne de vaccination lancée au Maroc et dans le monde est à l’origine d’un flot de « fake-news » relayées par des sites d’information et sur les réseaux sociaux. La MAP fait le tri entre l’intox et les bonnes informations pour une meilleure sensibilisation.

– Décès d’une étudiante à l’hôpital des spécialités de Rabat après avoir reçu une dose du vaccin anti-Covid. FAUX

– Les réserves des doses de vaccins au Maroc arrivent à péremption d’où l’accélération de la campagne de vaccination et l’obligation du pass vaccinal. FAUX

– Plus de personnes vaccinées que non vaccinées meurent de la Covid-19. FAUX

– La double vaccination contre la Covid-19 et la grippe sont mortelles. FAUX

→ Lire aussi : Forte affluence vers les centres de vaccination, en attendant un retour à la vie normale

– Manger une orange brûlée et du sucre brun redonne le goût et l’odorat. FAUX

– Le nombre de primo-vaccinés a atteint 23.726.514, tandis que celui des personnes ayant reçu la 2ème dose s’élève désormais à 21.526.896. VRAI

– Le gouvernement a adopté une nouvelle approche préventive basée sur le « pass vaccinal » en tant que document agréé par les autorités sanitaires et ce, conformément aux dispositions juridiques relatives à la gestion de l’état d’urgence sanitaire. VRAI

– Grande affluence vers les centres de vaccination suite à l’adoption de la nouvelle démarche préventive basée sur le pass vaccinal. VRAI

– L’Agence européenne des médicaments (EMA) a estimé que l’administration d’une dose de rappel d’un vaccin anti-Covid différent de celui injecté pour les premières doses pourrait susciter une réponse immunitaire plus forte. VRAI

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page