L’Equateur souhaite bénéficier de l’expérience marocaine dans le domaine du développement territorial

 Le gouverneur de la province de Pichincha, Gustavo Baroja, dont relève la capitale équatorienne Quito, a exprimé la volonté de son pays de bénéficier de l’expérience marocaine dans le domaine du développement territorial.

M. Baroja, qui visitait le stand du Maroc, en marge de la 3ème Conférence des Nations Unies sur le Logement et le développement urbain durable (Habitat III) qui se tient à Quito, a fait part de la volonté de son pays de profiter de l’expérience marocaine dans le domaine du développement territorial, à travers l’envoi d’une mission d’experts équatoriens de la province de Pichincha au Maroc.

Il a également exprimé, dans une déclaration à la MAP, son admiration du stand du Maroc, qui reflète la culture marocaine dans sa diversité et la politique suivie par le Royaume en matière du développement urbain durable, notant que ce stand permet de s’informer du programme de valorisation durable des ksour et hasbah du Maroc, qui s’inscrit dans le cadre du développement rural, ainsi que d’autres programmes dans le domaine de l’habitat et de l’urbanisme.

Par ailleurs, il s’est félicité de l’élection du président de la région Rabat-Salé-Kénitra, Abdessamad Sekkal, en tant que nouveau président de l’Organisation des Régions Unies/ Forum Global d’Associations de Régions (ORU/FOGAR), lors de l’assemblée générale tenue dimanche dernier à Quito.

La 3ème Conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable (Habitat III) se tient, du 17 au 20 octobre à Quito, sous le thème « le développement urbain durable : l’avenir de l’urbanisation? », avec la participation d’une importante délégation marocaine.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page