A LA UNEMaroc

Les provinces du Sud connaissent une “percée économique” sous le leadership de SM le Roi

Les provinces du Sud connaissent une “percée économique” sous leadership de SM le Roi Mohammed VI ayant donné lieu entre autres à la première visite à Laâyoune d’une délégation d’hommes d’affaires basques, s’est réjoui le président du Conseil de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, Sidi Hamdi Ould Errachid.

“Les hommes d’affaires espagnols, en particulier basques, commencent à s’intéresser au Sahara après avoir pris connaissance du volume conséquent des investissements publics réalisés par le Maroc dans cette région”, a déclaré M. Ould Errachid à la presse à l’issue d’une rencontre avec la délégation économique basque qui effectue depuis mardi une mission de prospection à Laâyoune.

La délégation espagnole a constaté que les citoyens marocains d’origine sahraouie gèrent eux-mêmes leurs propres affaires politiques et économiques et celles de leur cité, a-t-il ajouté soulignant que les membres de la délégation ont exprimé leur admiration pour le niveau de développement de la région et des investissements qui y ont été consentis “et surtout la sécurité” qui règne dans cette ville.

Le président de la région a assuré que les élus et les autorités locales poursuivront la mise en œuvre des projets et programmes inscrits dans le nouveau modèle de développement des provinces du Sud lancés par SM le Roi.

Il a relevé que les hommes d’affaires espagnols ont exprimé leur intérêt pour des possibilités d’investissement dans la région de Laâyoune, notamment dans les secteurs des énergies renouvelables et de l’industrie moderne.

Outre le président de la région, la délégation basque, conduite par Mme Maria Tato, femme d’affaires à la tête de plus de 30 entreprises et hôtels, a rencontré le wali de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate, ainsi que les responsables du Centre régional d’investissement (CRI), de la Chambre de commerce, d’industrie et des services et l’antenne régionale de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

Le directeur du CRI a informé les membres de la délégation espagnole de la récente refonte des statuts des CRI au Maroc en vue d’accélérer les procédures d’instruction et de validation des dossiers d’investissements et de faciliter le travail des hommes d’affaires.

Il a également exposé à la délégation les atouts économiques de la région Laâyoune-Sakia El Hamra et les grandes opportunités d’investissement qu’elle offre dans plusieurs secteurs, notamment la pêche et les énergies renouvelables.

Après Laâyoune, les hommes d’affaires basques se rendront à Dakhla pour une mission de prospection similaire.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page