L’Espagne offre son aide à Greta Thunberg pour participer à la COP 25

Greta Thunberg

Le gouvernement espagnol en fonction a offert samedi son aide à la jeune activiste suédoise, Greta Thunberg, afin qu’elle puisse participer à la 25è Conférence des parties de la Convention-Cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques (COP 25), qui se tiendra du 2 au 13 décembre à Madrid.

“Nous aimerions beaucoup vous aider à traverser l’Atlantique. Nous sommes prêts à entrer en contact avec vous pour rendre cela possible”, a écrit la ministre espagnole de la transition écologique en fonction, Teresa Ribera, sur son compte Twitter, en réponse à l’appel lancé par la jeune Suédoise de 16 ans, instigatrice de la “grève mondiale pour le climat”, qui avait posté un message sur les réseaux sociaux demandant de l’aide pour “trouver un transport en vue de traverser l’Atlantique en novembre”.

“Greta Thunberg avait fait un +long voyage+ et aidait à +rehausser nos préoccupations, ouvrir nos esprits et à nous mettre en action+”, a insisté la ministre, ajoutant “ce serait formidable” d’avoir l’activiste à Madrid.

La jeune suédoise avait rejoint les États-Unis en septembre dernier depuis l’Angleterre en voilier zéro carbone, puis pensait rejoindre le Chili pour assister en décembre à la conférence des Nations unies sur le climat. Le gouvernement espagnol avait proposé jeudi denier d’accueillir la COP25 à Madrid, à la place du Chili qui a dû y renoncer, en raison de la crise sociale qui secoue le pays.

Vendredi, l’ONU a accepté que la 25è Conférence des parties de la Convention-Cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques (COP 25) se tienne du 2 au 13 décembre à Madrid.