A LA UNESociété

Liban: 3 morts dans deux disputes liées à la pénurie de carburant

Deux disputes liées à la pénurie de carburant au nord du Liban ont fait trois morts lundi, a rapporté l’Agence nationale de l’information (ANI).

Le Liban connaît depuis des mois des pénuries de carburant, et les files d’attente s’allongent devant les stations-service où les disputes -impliquant parfois l’usage d’armes- se multiplient.

Le premier affrontement a commencé par une bagarre entre deux personnes dans une station-service à Bakhoun (Dinniyeh, nord), a précisé l’agence étatique, indiquant que l’une d’elles a tiré à deux reprises sur son adversaire, qui est mort des suites de ses blessures.

→ Lire aussi : Liban: L’UNICEF sonne l’alarme sur un possible effondrement du réseau d’approvisionnement en eau

Une « dispute s’est produite, il y a quelques jours, entre un jeune homme accompagné de personnes armées voulant faire le plein d’essence de force dans une station de Tripoli (nord), et deux personnes« , d’après la même source.

Le jeune homme et ses acolytes armés ont ensuite poursuivi pendant quatre jours les deux personnes s’étant opposées à eux jusqu’à Beddawi, où ils les ont tuées lundi, a ajouté l’ANI. Le principal tireur s’est ensuite livré à la police. Le Liban est confronté depuis des mois à de graves pénuries de carburant qui ont provoqué de longues files d’attente dans les stations-service.

La crise s’est aggravée lorsque le gouvernement a réduit les subventions sur le carburant dans le contexte d’une crise financière qui s’aggrave depuis 2019.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page