A LA UNESociété

Liban/électricité : La menace d’un véritable black-out se fait sérieuse

Des propriétaires de générateurs de quartiers ont prévenu mercredi leurs abonnés à travers le Liban qu’ils pourraient arrêter de leur fournir de l’électricité faute de pouvoir s’approvisionner en carburant.

Si le pays souffre de pannes de courant depuis plus de trois décennies, qui contraignent les Libanais à s’abonner à des générateurs privés et à payer ainsi deux factures d’électricité, le Liban est aujourd’hui menacé d’un véritable black-out.

L’Électricité du Liban, chroniquement sous-productive et déficitaire, peine désormais à fournir plus de deux heures de courant dans certaines régions.

→ Lire aussi : Sur fond d’inaction “délibérée”, le Liban s’enfonce dans une grave crise

Quant aux générateurs privés, ils risquent également de s’éteindre.

La crise est telle qu’une panne de courant est survenue mercredi dans un bâtiment du ministère des Affaires étrangères, selon les médias locaux, ayant stoppé net le travail des fonctionnaires.

En proie depuis l’automne 2019 à une crise économique inédite, le Liban subit un délitement à vue d’œil de ses infrastructures.

Avec Map

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page