A LA UNEEconomie

Liban: la monnaie nationale à son plus bas

La livre libanaise a enregistré un nouveau plus bas sur le marché noir mercredi, accélérant la chute vertigineuse des salaires dans le pays.

Selon des sites spécialisés, la livre libanaise valait 24.000 pour un dollar, soit 16 fois moins que sa valeur officielle de 1.500. Il s’agit d’un nouveau record, le taux le plus bas ayant été enregistré en juillet.

La monnaie nationale s’était appréciée avec la formation, en septembre, d’un gouvernement après 13 mois de blocage politique.

→ Lire aussi : La stabilité financière à l’épreuve de l’essor des cryptomonnaies

Elle a perdu plus de 90% de sa valeur face au dollar depuis le début à l’automne 2019 de l’effondrement économique et financier du pays.

Quatre Libanais sur cinq vivent désormais en dessous du seuil de pauvreté, selon l’ONU, une paupérisation accélérée notamment par une inflation à trois chiffres.

Au Liban, le salaire minimum vaut désormais moins de 30 dollars, alors que les autorités, après avoir entièrement levé les subventions sur les carburants, ont réduit progressivement celles sur les médicaments et la farine.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page