A LA UNEEconomie

Litige Airbus-Boeing: Washington déterminé à trouver une solution négociée

L’administration Biden fera tout son possible pour aboutir à une solution négociée dans le vieux litige opposant les Etats-Unis à l’Union européenne concernant les subventions jugées illégales accordées aux avionneurs Airbus et Boeing, a assuré jeudi la représentante américaine au Commerce.

Katherine Tai a répété lors d’une audition devant la Chambre des représentants que son objectif était de conclure un accord d’ici début juillet conformément à la trêve annoncée sur les tarifs douaniers punitifs annoncée en mars.

« J’ai beaucoup d’espoir et nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour nous assurer que nous atteignons l’objectif au cours de cette période de quatre mois », a-t-elle déclaré.

Interrogée sur l’éventuelle réimposition de tarifs douaniers sur les produits européens en cas d’échec des discussions, l’ambassadrice a contourné le sujet en soulignant : « je suis très sérieuse quant à parvenir à une solution au cours de ces quatre mois, de sorte que nous n’ayons même pas besoin de discuter de la nécessité ou non de réintroduire les tarifs douaniers ».

Washington et Bruxelles avaient décidé début mars de suspendre pour une durée de quatre mois les droits de douane qu’ils s’infligent dans ce différend opposant l’avionneur européen Airbus à son rival américain Boeing.

L’Union européenne et les Etats-Unis s’affrontent depuis octobre 2004 devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sur les aides publiques versées aux deux groupes, jugées illégales.

Sous l’administration Trump, Washington avait été autorisé en octobre 2019 à imposer des taxes sur près de 7,5 milliards de dollars (6,8 milliards d’euros) de biens et services européens importés chaque année, à hauteur de 25% pour les vins et spiritueux, et de 15% pour les avions Airbus.

Dans une décision miroir un an plus tard, l’OMC avait autorisé Bruxelles à mettre en place des taxes sur des produits importés des Etats-Unis. L’UE impose depuis des droits de douane sur 4 milliards de dollars d’exportations américaines.

Avec AFP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page