L’ONU appelle à injecter 35 milliards de dollars dans le dispositif international anti-COVID-19

l'ONU

L’Organisation des Nations-Unies a appelé mercredi à injecter 35 milliards de dollars dans l’Accélérateur ACT, le mécanisme mondial visant à accélérer le développement et la production de diagnostics, de traitements, et de vaccins contre la Covid-19 sur une base équitable.

« Malgré des efforts extraordinaires pour contenir sa propagation, la pandémie de Covid-19 continue de ravager le monde, atteignant cette semaine le seuil de 1 million de vies perdues », a déclaré le chef de l’ONU, Antonio Guterres, à l’occasion d’un événement virtuel de haut niveau à New York sur la réponse mondiale à la pandémie.

Pour M. Guterres, il est dans l’intérêt national et économique de chaque pays de travailler ensemble pour élargir massivement l’accès aux tests et aux traitements, et pour soutenir “un vaccin en tant que bien public mondial, un vaccin disponible et abordable pour tous, partout”.

Le Secrétaire général de l’ONU a estimé que l’Accélérateur d’accès aux outils Covid-19, avec COVAX, son pilier vaccins, « est le véhicule pour y arriver ». «Nous constatons déjà des progrès remarquables dans nos efforts et nous devons approfondir ce travail », a-t-il dit.

Antonio Guterres a ajouté que le dispositif lancé en avril est “le seul mécanisme mondial doté d’un éventail complet de partenaires et d’outils pour vaincre la pandémie, avec des tests, des traitements et le plus grand portefeuille de vaccins au monde aux stades d’essai les plus avancés”.


Le mécanisme a annoncé cette semaine la mise à disposition de 120 millions de tests rapides abordables et de haute qualité pour les pays à revenu faible ou intermédiaire.

( Avec MAP )