L’UE condamne les attaques visant le nord-ouest de la Syrie

Syrie
Syrie

La Haute représentante de l’Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini, a condamné les récentes attaques « aveugles » du régime de Bachar al-Assad dans le nord-ouest de la Syrie, soulignant que ces bombardements visant des civils sont “inacceptables”.

“Bien que l’Union européenne reconnaisse la présence dans la région d’organisations terroristes désignées comme telles par l’ONU, les attaques aveugles du régime syrien et de ses alliés contre des infrastructures civiles essentielles, y compris des installations dédiées à la santé et l’éducation, sont inacceptables et doivent cesser immédiatement”, a affirmé Mme Mogherini dans une déclaration au nom de l’UE.

La cheffe de la diplomatie européenne a dénoncé notamment les attaques ayant visé un camp de personnes déplacées et le bombardement d’un centre de santé essentiel près de la frontière turque, y voyant « une autre escalade déplorable dans la détérioration de la situation dans le nord-ouest de la Syrie”.

“Nous réaffirmons la position de l’UE selon laquelle tous les auteurs de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité doivent être tenus pour responsables”, a insisté Mme Mogherini qui appelle à une enquête approfondie de l’ONU sur les récentes attaques, tout comme d’autres.

Et de conclure que “l’UE rappelle que toutes les parties au conflit syrien sont tenues de respecter et de faire respecter le droit humanitaire international et le droit international des droits humains”.